Cryothérapie corps entier

 

 

La cryothérapie corps entier, le renforcement métabolique par le froid

La cryothérapie corps entier est une technique de refroidissement brève et intense de la couche supérieure du derme. Très efficace pour traiter les douleurs chroniques, cette technologie renforce le métabolisme général du corps.

Cette technologie remarquable expose le patient à un froid intense (jusqu'à -160°C pendant 3 minutes) pour renforcer tous ses processus métaboliques. La cryothérapie corps entier est particulièrement indiquée pour accompagner les cures minceur de l’Institut du Poids.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Le choc thermique, induit par l’exposition à un froid intense, provoque un abaissement rapide de la température cutanée (12°C). La température du corps, elle reste stable. Ce différentiel brusque de température stimule la production d’endorphine et entraîne une diminution des douleurs corporelles. En même temps, toute la microcirculation du corps est boostée.

Quels sont les bénéfices de la cryothérapie corps entier pour l’organisme ?

Outre le fait de diminuer l’anxiété et fatigue, la cryothérapie améliore la qualité du sommeil et stimule le système immunitaire.

Le froid intense active et favorise l’élimination des amas graisseux qui sont responsables des troubles circulatoires. Il favorise aussi la circulation sanguine, supprime le gonflement des jambes et lutte contre la rétention d’eau. Il accroît la tonicité du corps et la fermeté de la peau.
La cryothérapie corps entier est une des techniques les plus efficaces pour soulager ce qu’on appelle "les jambes lourdes". Elle est aussi particulièrement utilisée pour traiter les pathologies rhumatismales.
La cryothérapie corps entier présente bien d’autres bénéfices pour l’organisme. Anti-inflammatoire, elle favorise la récupération après un effort physique intense et atténue les courbatures. Elle est d’ailleurs pratiquée régulièrement par les sportifs de haut niveau désirant augmenter leurs performances.
Après une séance de cryothérapie corps entier, la peau est plus soyeuse et plus ferme. Une sensation de légèreté générale est également constatée.

Comment préparer sa séance de cryothérapie corps entier ?

Avant chaque séance, le patient doit présenter un certificat médical de non-contre indication et signer une fiche d’information et de consentement.
Compter environ ½ heure pour chaque séance, en tenant compte de la préparation psychologique, du remplissage du questionnaire, du déshabillage et du rhabillage.
L’Institut du Poids propose de réaliser des séances de cryothérapie corps entier collectives. Nos équipes ont remarqué qu’il était psychologiquement plus facile pour les patients de réaliser une séance à plusieurs. L’exposition aux températures négatives est en effet source d’inquiétude et de stress. L’avantage d’effectuer une séance en collectif permet de transformer ce stress en esprit de dépassement positif.

 

Comment se déroule la séance ?

Avant de rentrer dans la chambre de cryothérapie, le patient est invité à se déshabiller et à se mettre en sous-vêtements ou en short. L’équipe d’opérateurs médicaux fournit ensuite le matériel afin de protéger les extrémités du corps (gants, chaussettes, masques chirurgicaux pour les voies respiratoires).
Le patient passe ensuite 3 minutes dans une cabine où la température peut descendre jusqu'à -160°C. 
Dans la cabine, le patient tourne tranquillement et reste en contact visuel et sonore permanent avec une opératrice.
La séance n’est pas douloureuse et doit toujours rester confortable. Le patient peut à tout moment interrompre la séance, et ressortir à température ambiante.

 

Contre-indications :

CARDIO-VASCULAIRES

  • Pace maker, dispositif cardiaque sous cutané
  • Infarctus du myocarde de moins de 6 mois
  • AVC, embolie pulmonaire
  • Angine de poitrine
  • Hypertension artérielle non stabilisée
  • Artériopathie, micro-angiopathie
  • Trouble thrombo-embolique constitué (phlébite)
  • Syndrome/ maladie de Raynaud
  • Cryoglobulinémie

RESPIRATOIRES

  • Asthme non stabilisé- asthme bronchique
  • Broncho-pneumopathie
  • Insuffisance respiratoire

NEUROLOGIQUE

  • Épilepsie
  • Polyneuropathie, trouble de la sensibilité

AUTRES

  • Maladie rénale et de la vessie
  • Colique néphrétique
  • Tumeur, cancer en cours de soin
  • État infectieux (grippe, fièvre,…)
  • Grossesse connue, allaitement
  • Prise récente d’alcool et de drogue
  • Allergie au froid