lundi, 20 novembre 2017 10:36

Quels sont les meilleurs laits pour un régime ? Featured

Written by
Rate this item
(0 votes)

Au petit déjeuner, au goûter, dans les gâteaux, ou encore dans la purée, le lait est un produit très utilisé seul ou lors d’une préparation. Ces dernières années, le lait de vache est concurrencé par les laits végétaux et autres laits d’origine animale.

Source de calcium, le lait a pendant des décennies était préconisé. Toutefois, depuis quelques années, il est pointé du doigt car peu digeste et finalement absolument pas nécessaire dans le cadre d’un régime équilibré. Il n’en reste pas moins que le lait occupe une place importante dans l’alimentation. Il est indispensable pour la fabrication de yaourts ou encore de fromages. Si le lait d’origine animale est de plus en plus boudé, les laits d’origine végétale connaissent en revanche un véritable essor. Lait de soja, d’amande, de riz, d’avoine, de coco, ces nouveaux produits connaissent un grand succès.

Les laits d'origine animale

Le lait de vache

Pendant très longtemps le lait d’origine animale était le seul choix offert aux consommateurs. Le lait de vache étant la grande star des produits laitiers. Ecrémé, entier, demi-écrémé sont les principales variantes de ce type de laitage. Or, depuis quelques années, il est concurrencé par les laits de chèvre et de brebis plébiscités pour leur richesse et parce qu’ils sont plus faciles à digérer. Les raisons du désamour pour le lait de vache sont diverses : certaines personnes décident d’arrêter pour des raisons éthiques en devenant végétaliens ou végans, d’autres développent des intolérances au lactose, il existe également un phénomène de lassitude qui pousse à essayer d’autres sortes de laits et notamment des laits d’origine végétale.

Le lait de vache reste cependant un incontournable dans le panier de course de nombreuses personnes. Si sa teneur en calcium a été exagérée pendant des années, il ne faut pas nier cette propriété qui est toutefois bien réelle. D’autre part, le lait de vache est riche en protéines, en vitamines A, B et D et en différents minéraux tels que le calcium ou encore le zinc. Il existe donc un véritable intérêt dans la consommation de ce produit.

Plusieurs laits de vache sont disponibles, mais il n’est pas toujours aisé de comprendre la différence entre lait entier, écrémé et demi-écrémé.

Le lait de vache entier : est une variante qui se distingue car il conserve toutes les matières grasses. Celui-ci a subi un traitement qui a nécessité un ajout de crème. Ce processus de fabrication explique pourquoi ce lait est très riche en vitamine, mais également très gras. Il n’est donc pas recommandé pour les personnes suivant un régime.

Le lait de vache écrémé : il se distingue du lait entier, car il a été débarrassé des matières grasses et ne contient donc presque plus de lipides. Toutefois, sa teneur en protéines et calcium reste aussi importante. Ce lait est donc beaucoup plus adapté pour une personne faisant attention à sa ligne.

Le lait demi-écrémé : sa fabrication suit le même processus que du lait écrémé. Celui-ci ne contient que la moitié des matières grasses contenues dans du lait entier. Sa teneur en lipide est donc plus importante que dans du lait écrémé. S’il est moins gras que du lait entier, il est en revanche plus gras que le lait écrémé, il ne sera donc pas à privilégier en cas de régime.

Les différents laits d'origine animale

Le lait de chèvre

Au sein de la famille des laits d’origine animale, le lait de chèvre a très bonne presse. Il est d’ailleurs de plus en plus recherché. Plus digeste que le lait de vache, il est plus fort en goût. Sa plus faible teneur en lactose explique pourquoi il est plus facile pour l’organisme de le digérer. Contrairement au lait de vache qui nécessite plusieurs heures de digestion, le lait de chèvre est assimilé en moins de soixante minutes. Un autre point positif à mettre au crédit de ce lait est sa teneur en calcium aussi forte que celui de la vache. Enfin, il contient moins de cholestérol, ce qui peut finir de convaincre les plus récalcitrants. De tous les laits d’origine animale, celui-ci est le plus riche en magnésium.

Le lait de chèvre est une excellente alternative pour les personnes intolérantes au lactose, mais également pour celles qui suivent un régime. Peu calorique et facile à digérer, il s’insère parfaitement dans le cadre d’un programme nutritionnel équilibré et visant à réduire son poids.

Le lait de brebis

Avec le lait de chèvre, le lait de brebis est particulièrement recherché en ce moment. Il possède l’avantage d’être dépourvu de lactose, mais particulièrement riche en calcium (même plus que le lait de vache et de chèvre) et en protéine. Sa teneur en phosphore et zinc en fait un produit intéressant pour ses apports nutritionnels.

La consommation de lait de brebis doit se faire avec la plus grande des modérations pour les personnes au régime. Ce lait est plus gras que le lait entier de vache ! Il est donc recommandé de faire très attention aux quantités et si possible de l’éviter durant les périodes de régime.

Le lait de jument

Encore peu connu mais dont la consommation devrait bientôt exploser, le lait de jument possède d’importantes propriétés nutritionnelles. Il s’agit du produit qui se rapproche le plus de la composition du lait maternelle. D’ailleurs, il a été utilisé pendant très longtemps comme substitut pour les bébés. Bien plus pauvre en protéines que le lait de vache, de brebis ou de chèvre, il est donc beaucoup plus digeste. Il est très riche en vitamines C et D, et en acides gras monosaturés ce qui est un atout dans l’élimination du mauvais cholestérol.

Le lait de jument est aussi gras que du lait de vache demi-écrémé. Sa consommation dans le cadre d’un régime alimentaire doit donc se faire avec parcimonie.

Les laits d'origine végétale

C’est la grande tendance du moment dans le monde des produits laitiers. Les laits végétaux connaissent un succès retentissant. Cette nouvelle tendance est directement liée à l’explosion du véganisme mais également à son utilisation en tant que palliatif au lait animal moins digeste. Toutefois, il ne s’agit pas véritable « lait » dans le sens premier du terme, car il ne provient pas d’un animal. Il s’agit en réalité d’un mélange entre de l’eau et un ingrédient végétal. Le résultat final est laiteux ce qui lui vaut le nom de « lait végétal ».

Les différents laits d'origine végétale

Le lait de soja

De tous les laits végétaux, il est le plus connu. Ce produit est obtenu à partir du mélange de graines germées de soja et d’eau. Ses propriétés nutritionnelles sont très différentes de celles du lait animal car il est dépourvu de lactose, de calcium, de cholestérol et d’acides gras saturés. En revanche, il est riche en protéines, en acides aminées essentiels et en isoflavones.

Le lait de soja s’accorde parfaitement avec une alimentation équilibrée et surtout pour les personnes faisant attention à leur ligne car il est très peu calorique. Sans mauvaise graisse, ce produit ne contient que 40 calories pour 100 grammes ce qui est en fait un lait très pauvre en matière grasse.

Le lait d'amande

Très apprécié pour son goût délicieux et son côté très crémeux, le lait d’amande connait un véritable succès. Sans gluten, ni lactose ni cholestérol, il possède une forte teneur en vitamine E ce qui en fait une très bonne source d’antioxydant. Parmi les différentes propriétés du lait d’amande se trouve : une forte concentration en vitamines D et A, des oméga 6, du zinc, du calcium, du fer, du potassium et du magnésium.

Si la consommation de lait d’amande ne fait que progresser ces dernières années, il est souvent critiqué pour sa teneur en graisse. Or, il s’avère que le lait d’amande n’est pas très calorique. Un verre de lait d’amande ne contient que 40 calories ce qui est en fait un produit adapté pour les personnes au régime.

Le lait d'amande

Le lait de coco

Probablement un des laits les plus savoureux de tous, le lait de coco est en train de gagner une place très importante dans les rayons des magasins. Et pour cause, ce lait végétal est très recherché. Il est le seul à provenir directement de la chair d’un fruit. Crémeux et épais sa texture est particulièrement proche de celle des laits d’origine animale. Très riche en acides gras saturés, en manganèse, en cuivre, en sélénium et en zinc.

Le lait de coco n’est pas le lait végétal le moins gras, toutefois une consommation modérée peut parfaitement s’allier avec un régime. Très riche en fibre, il est bon pour la digestion. Il ne faut toutefois pas en abuser.

Le lait de coco

Le lait de riz

Comme son nom l’indique ce lait végétal est fabriqué à partir de la fermentation de plusieurs grains de riz frais qui sont ensuite broyés et cuits. Sa consommation est recommandée notamment pour apaiser la flore intestinale, car ce produit est particulière digeste. Le lait de riz possède la particularité d’être riche en hydrates de carbone. Il fonctionne particulièrement bien en cuisine et notamment dans la conception de gâteaux et de desserts.

L’absence de lactose en fait la parfaite alternative pour les personnes intolérantes. Toutefois, il ne faut pas attendre de ce produit des miracles en termes d’apports nutritionnels. En effet, sa teneur en calcium et en protéine n’est pas sensationnelle. Le lait de riz est particulièrement gras ce qui l’exclut des aliments indiqués en cas de régime.

Le lait d'avoine

S’il n’est pas le plus connu des laits végétaux, il est toutefois intéressant de se pencher sur le lait d’avoine. Cette céréale possède de nombreuses vertus. Le lait produit est très facile à digérer car il ne contient pas de lactose. Toutefois sa teneur en vitamines B et E est très importante. Son goût particulièrement doux est très apprécié.

Le lait d’avoine trouve sa place dans le cadre d’un régime alimentaire équilibré et pour les personnes qui désirent surveiller leur ligne.

Le lait d'avoine

Classement des laits en fonction de leur index glycémique

L’index glycémique abrégé en IG est un moyen de repérer les aliments en fonction de leur teneur en glucides. Ce classement est réparti en trois catégories : l’index glycémique bas, l’index glycémique modéré et l’index glycémique élevé. Plus un aliment possède un index élevé et plus il provoquera une hausse rapide du taux de sucre dans le sang obligeant ainsi le corps à fabriquer de l’insuline pour contrer ce taux.

    Index glycémique bas : IG compris entre 20 et 55
  • Lait de brebis
  • Lait de coco
  • Lait de vache entier
  • Lait de vache demi-écrémé
  • Lait de vache écrémé
  • Lait d’amande
  • Lait de soja

 

    Index glycémique modéré : IG compris entre 55 et 70
  • Lait d’avoine
  • Lait de riz
Read 1223 times Last modified on mercredi, 27 février 2019 08:39