Le sport fractionné : la tendance est au HIIT

Faire du sport est bon pour la santé mais aussi pour perdre du poids. Certains exercices sont plus efficaces que d’autres et sont particulièrement recommandés dans le cadre d’un régime. Le HIIT est la tendance du moment, cette pratique est très efficace

Vous le savez peut-être, le Hiit est la grande tendance du moment en matière de fitness. Si vous ne connaissez pas encore cette pratique voici ce qu’il faut retenir de cette méthode de sport fractionné.

Qu’est-ce que le HIIT ?

Il existe plusieurs termes pour parler du HIIT (high-intensity interval training), certains parlent d’entraînement fractionné à haute intensité et d’autres encore d’interval training. Quel que soit le nom de cette pratique sportive, elle désigne une activité physique très courte mais très intense suivie d’une période de repos plus ou moins longue. Plus concrètement, le HIIT consiste à enchaîner une série d’exercices sur une durée très courte en entrecoupant ces derniers de moments de pause.

La pratique du sport fractionné n’est pas une nouveauté. Les athlètes connaissent bien cette méthode et y ont recours durant leurs entrainements. En plein milieu de leurs exercices habituels, les sportifs doivent accélérer brusquement le rythme durant quelques instants avant de retourner à un rythme de croisière plus lent.

Ainsi lors d’un entrainement de 30 minutes, il est possible d’enchainer différents exercices à haute intensité pendant seulement quelques minutes et de faire une petite pause avant de reprendre avec une autre pratique pendant un court moment. Le HIIT fonctionne donc sur le principe du fractionnement : un exercice très physique, suivi d’une pause, puis un exercice physique, une pause, et ainsi de suite.

Pourquoi le sport fractionné est efficace pour perdre du poids ?

La pratique d’un sport est idéale pour perdre du poids et pour rester en bonne santé. Si cette affirmation est bien connue de tous, le HIIT possède l’avantage de faire bien plus maigrir que les sports plus conventionnels. Mais alors comment expliquer l’efficacité du HIIT dans la perte de poids par rapport à un sport plus conventionnel ?

En faisant du sport à haute intensité le métabolisme est particulièrement sollicité ce qui l’oblige à brûler beaucoup de plus de graisses que lors d’un exercice modéré. Mais surtout avec le HIIT, le corps continue de puiser dans ses réserves et ce même 24 heures après l’effort. Autrement dit, alors qu’il est au repos et que l’exercice est terminé le corps a du mal à se remettre du choc entraîné par le sport fractionné, il continue donc à travailler et n’a d’autre choix que de brûler des calories. On parle alors d'afterburn effect.

le sport fractionne

Une petite définition de l’afterburn effect

L’engouement autour de la pratique du HIIT s’explique par le phénomène d’afterburn effect. Après une séance de sport fractionné le métabolisme continue de brûler des calories. Ce phénomène est tout à fait naturel, il survient suite aux efforts intenses fournis par le corps qui ont entraîné un manque d’oxygène. Se forme alors une dette en oxygène que le métabolisme doit compenser dans les 30 à 48 heures suivant un entrainement physique fractionné. Autrement dit, plus de 24 heures après une pratique du HIIT le corps continue à se remettre de cette séance.

Ce moment post pratique sportive est appelée l’afterburn effect. Il s’agit en réalité de cette période de récupération qui nécessite pour le corps de brûler des calories afin de récupérer sa dette en oxygène ! Ce phénomène est particulièrement intéressant car les bénéfices de la pratique sportive se répartissent plus longtemps dans la durée.

Sport fractionné : quelle fréquence pour être efficace dans un régime ?

Face au succès rencontré par le HIIT de plus en plus de coachs et de salles de sport se lancent dans cette pratique. Des parcours sont mis au point. En règle générale, la pratique du HIIT ne doit pas dépasser les trois sessions par semaine. Avec un tel rythme, les résultats ne tarderont pas à se faire remarquer.

Un parcours typique de sport fractionné dure 20 à 30 minutes. Durant cette période, plusieurs exercices doivent s’enchaîner avec 35 à 45 secondes d’activité très intense. En fonction des parcours, le temps de repos varie, mais plus la récupération est courte et plus les effets du HIIT se feront ressentir !

Les contre-indications du HIIT

La pratique du sport fractionné ne peut se faire que par des personnes en bonne santé physique. Autrement dit, en cas de problèmes cardiaques, pulmonaires ou articulaires, il est fortement déconseillé de se prêter à ce type d’activité.

Pour les personnes en bonne santé qui désirent se mettre au HIIT, il est conseillé de s’y mettre progressivement pour éviter les blessures et ne pas soumettre son corps à un effort trop intense dès le début. Enfin, le choix du coach est très important, car il est nécessaire d’être accompagné d’un professionnel capable d’évaluer à chaque instant la condition physique de la personne.

le HIIT sport fractionne

Le sport fractionné, oui mais accompagné d’une alimentation équilibrée

Si la pratique du sport fractionné est recommandée pour les personnes qui cherchent une activité sportive efficace pour perdre du poids. Le HIIT doit être accompagné d’une alimentation saine et équilibrée. Faire du sport même à haute intensité n’est pas suffisant pour retrouver une ligne parfaite, l’alimentation reste la clé de tout bon régime.